La résilience climatique

Résilience face au changement climatique

L’effet bénéfique de l’agroforesterie pour faire face aux changements climatiques peut se caractériser sur 2 niveaux :

  1. Protection des cultures contre les évènements climatiques exceptionnels (chaleur et sècheresse en été ; inondation en automne et hiver ; vents violents). Vu l’évolution du climat actuel, les chercheurs prévoient de plus en plus de stress thermique et hydrique sur les cultures. L’arbre peut créer un microclimat qui pourra protéger les cultures contre ces évènements et atténuer la perte de rendement.
  2. Atténuation du réchauffement climatique par la séquestration/stockage du carbone dans le bois, les feuilles, les branches, les racines de structures et les racines fines et dans le sol.

Pendant ce projet, l’arbre étant encore très petit, un effet significatif n’est pas attendu ni sur la protection de la culture contre les évènements climatiques, ni sur la séquestration du carbone. Néanmoins, la mise en place de ce site expérimental permettra de suivre l’évolution de ces paramètres dans le temps. Des simulations seront réalisées avec des modèles de prédictions déjà paramétrés dans d’autres conditions pédoclimatiques et le stockage du carbone dans les parties aériennes et souterraines de l’arbre sera évalué.

Aller à la barre d’outils