Notre site expérimental

Le site expérimental de Ramecourt :

Pour réaliser notre projet expérimental en agroforesterie intra parcellaire, nous avions besoin qu’un agriculteur accepte de nous prêter une de ses parcelles. Monsieur Dequidt a accepté de se lancer dans ce projet avec nous.

Présentation de l’agriculteur et de son exploitation :

  • Exploitation SCEA Dequidt existante depuis 15 ans ;
  • Deux salariés travaillent sur l’exploitation ;
  • Surface agricole utile de 360 hectares : 2 sites dans le Ternois (Sericourt et Ramecourt) ;
  • Exploitation en polyculture (cultures principales : blé 200 hectares, pommes de terre 60 hectares, betterave sucrière, lin et féverole) ;
  • Sol limon très profond ;
  • Zone vulnérable nitrate : érosion du sol ;

L’exploitation souhaite tendre vers un système de production plus durable incluant l’agroécologie.

Champ du site expérimental en agroforesterie

Le dispositif expérimental :

La parcelle, caractérisée par un sol limon profond, est de 18 hectares avec une orientation Nord-Sud. Le dispositif est en bloc aléatoire avec 3 répétitions. Les trois systèmes agroforestiers seront comparés avec un témoin agricole et un témoin forestier. Dans les systèmes agroforestiers, des arbres à hautes tiges seront associés à des arbres de bourrage. Concernant les arbres à hautes tiges, les 3 peuplements testés seront :

  • AF1: association chêne/charme ;
  • AF2: association noyer/aulne/merisier ;
  • AF3: association robinier/aulne.

Les arbres de bourrage seront constitués de saule, de noisetier, de tilleul, de châtaigner, d’aulne, de cornouiller, d’aubépine et de troène.

Les cultures intercalaires, qui vont se succéder sous les arbres, seront : la betterave, la pomme de terre, le lin, le colza, la céréale à paille (blé et orge de printemps).

Chaque traitement occupera 1 hectare.

Les équipements de suivi du site expérimental :

  • Une station météo de chez Weenat ;
  • Un piézomètre pour suivre l’évolution de la profondeur de la nappe phréatique dans le temps ;
  • Des sondes pour mesurer humidité du sol. Elles permettent de suivre l’évolution de la teneur en eau du sol à différentes distances de l’arbre et profondeurs ;
  • Des bougies poreuses pour collecter la solution du sol et mesurer la concentration en nitrate des eaux ;
  • Une fosse pédologique pour caractériser le profil du sol.
Aller à la barre d’outils