Pourquoi ce projet ?

L’agroforesterie dans le Nord et Pas-de-Calais :

Des nouvelles méthodes de production naissent pour concilier la performance économique et réduire les impacts sur environnement. L’agroforesterie fait partie des 10 pratiques clefs permettant d’accompagner la transition agroécologique du secteur agricole français (ADEME, 2015). L’agroforesterie peut être une alternative pour une production alimentaire durable dans ce territoire, cependant, 50% des agriculteurs du Nord-Pas-de-Calais ne la connaissent pas.

L’agroforesterie reste un sujet indéniablement sensible dans le territoire du Nord et Pas-de-Calais. En effet, de nombreuses réticences sont exprimées comme la crainte de la compétition entre les arbres et les cultures, la diminution de rendement, les gènes pour la mécanisation, l’augmentation du temps de travail et le statut de fermage. Nous souhaitons créer une dynamique autour de ce système et tenter d’apporter des éléments de réponse aux divers questionnements des agriculteurs dans ce territoire à faible taux annuel d’ensoleillement et avec des cultures spécifiques comme la betterave et les pommes de terre.

Des enquêtes réalisées en 2013-2014 auprès de 108 agriculteurs des deux départements Nord et Pas-De-Calais ont montré que :

  • 50% ne connaissent pas l’agroforesterie et seulement 25% ont été favorables à l’implantation de l’agroforesterie intra parcellaire dans leur ferme ;
  • La familiarisation avec le système est un des leviers permettant le développement de l’agroforesterie dans la région.

Il a été donc jugé nécessaire de mettre en place des sites expérimentaux vitrines dans la région.

 Les objectifs de notre projet expérimental en agroforesterie sont :

  • Mettre en place un site expérimental pilote sur l’agroforesterie intra parcellaire dans le contexte agropédoclimatique du département ;
  • Produire des références locales sur les aspects productifs et environnementaux ;
  • Caractériser les interactions entre les arbres et les cultures sur le partage des ressources ;
  • Faire connaitre l’agroforesterie.

Dans ce projet d’agroforesterie, nous étudierons les éléments suivants :

  • La productivité de la parcelle (culture et bois/énergie)
  • Le partage des ressources (lumière, eau et nutriments) entre arbres et cultures ;
  • La croissance racinaire des arbres ;
  • L’évolution de la biodiversité aérienne et souterraine ;
  • Le bilan hydrique et azoté du système ;
  • La résilience au changement climatique (séquestration du carbone) ;
  • L’érosion des sols;
  • Les indicateurs économiques ;
  • La sensibilisation des agriculteurs.
Aller à la barre d’outils